Image info 1
Image info 2

Informations pratiques

Devenir membre

Retour

Pour devenir membre, il suffit de télécharger le formulaire ici, de l'imprimer, de le remplir et de le renvoyer.

Plus simple, vous pouvez également passer au local des casernes, un lundi soir lors d'une séance de détermination et remplir le formulaire sur place.

Cotisations

Retour

La cotisation annuelle se monte à CHF 15.- par membre individuel ou à CHF 20.- par couple.

Plan d'accès

Retour

Les locaux se trouvent dans le bâtiment des anciennes casernes, à droite du parking, au 1er étage.



Locaux

Prochaine assemblée générale

Retour

La prochaine assemblée générale aura lieu le samedi 17 novembre 2018 à la grande salle de Cronay. Elle sera suivie comme d'habitude d'un repas. L'assemblée débute à 17h30 et le repas à 19h.


Bilan de l'année écoulée (2017)

Retour

Le mot de la présidente

Les rencontres du lundi soir afin de déterminer les champignons trouvés dans la nature ont à nouveau commencé en février, soit très tôt dans une saison mycologique à peine éclose. Mais, les quelques specimens trouvés ainsi que la consultation des livres et les discussions ont alimenté les premières soirées. Pour la suite, ces séances se sont poursuivies normalement avec huit à dix personnes très assidues et motivées, quelquefois en alternance. Merci à tous ceux et celles qui font revivre le printemps mycologique au sein de la société. Ces soirées se sont terminées à fin juin car il y avait encore de la matière à étudier à ce moment-là. Nous avons néanmoins pris une pause pendant les vacances estivales.

Entretemps, nous avions pu visionner un film programmé par le Cosny, soit « Le mystère des flammes bleues ». Cette soirée était consacrée à l’étude des volcans qui produisent, en effet des flammes bleutées, pour autant qu’on puisse les filmer la nuit. Comme de coutume, quelques rares membres y ont assisté.

Sorties d'étude

Après la pause estivale, l’activité habituelle a repris, soit avec nos soirées de détermination, soit par les sorties sur le terrain. Cette année, seules trois rencontres ont été organisées, expo oblige.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont œuvré pour le bon déroulement de nos rencontres dominicales et qui nous ont accueilli toujours avec de bonnes choses et, surtout, avec gentillesse et bonne humeur.

Exposition bisannuelle
Le grand moment de cette année mycologique a été l’exposition bisannuelle de Montcherand. Depuis 2016, on en parlait, on avait visité et réservé la salle, puis, dès la fin du printemps, quelques membres nous ont apporté des Calocybe gambosa (ou tricholomes de la St-Georges) qui ont été nettoyés, blanchis et congelés, en vue des croûtes aux champignons prévues pour l’expo. En août, on a profité de la saison des chanterelles et acheté une vingtaine de kilos qui ont reçu le même traitement que les précédents. Plus tard, et en plusieurs fois, quelques assidus sont allés dans les Préalpes et nous ont apporté une quinzaine de kilos de magnifiques bolets, des pieds bleus et têtes de moine. Ayant complété ces préparations par des achats d’autres champignons trouvés dans le commerce, nous étions parés pour sustenter les visiteurs de notre manifestation. Merci à tous ceux et celles qui ont donné de leur temps pour nettoyer, couper et blanchir tous ces cryptogames et, pour y avoir participé, je sais que cela a été un assez grand travail.

Mais, le plus grand souci a été, une fois de plus les conditions météorologiques. En effet, une bonne partie de septembre et le mois d’octobre (en tous cas jusqu’au 22) a été d’une sècheresse peu commune et d’aucun pensaient qu’il fallait supprimer cette exposition. D’autres, dont je faisais partie, espéraient toujours un miracle et pensaient aussi à tout ce qui avait été préparé : les champignons pour les repas, les affiches, toutes les diverses activités inhérentes à ce genre de manifestation, plus les journaux qui nous avaient consacré des articles en vue d’attirer les visiteurs. Comment pouvions-nous balayer d’un trait tout ce qui avait été fait ? J’ai donc fait appel aux autres sociétés du canton en leur demandant de bien vouloir nous apporter quelques specimens de leur région si quelques-uns parmi leurs membres venaient nous rendre visite. Et nous avons été entendus au-delà de nos espérances. Nous avons vraiment reçu des cryptogames de toutes les régions, qui nous ont été amenés avant l’ouverture au public. Nous leur devons vraiment une fière chandelle car, sans eux, je ne sais pas ce qui aurait pu être présenté sur les tables. Au final, nous sommes arrivés à 228 espèces, ce qui, vu la situation catastrophique du terrain a été assez fabuleux. Je remercie donc tous ces amis et amies qui nous ont soutenus et j’espère que nous pourrons un jour les aider s’ils sont dans la même panade. Pensez-y tous car nous aurons besoin de toutes les bonnes volontés. Je remercie tout particulièrement la société de Romont qui nous a apporté un grand choix de champignons le vendredi après-midi déjà, Mme Isabelle Favre, M. Bernard Desponds et M. Gilbert Bovay, tous trois venus nous aider à déterminer le samedi matin. D’autres, tels que M. Veillon, Mme Josiane Bocherens et son ami nous ont fait la surprise de venir aussi nous aider. Encore merci.

Mais, il n’y a pas eu que les autres sociétés : une partie de nos membres se sont investis durant les trois jours, le vendredi pour la préparation, les samedi et dimanche pour que tout fonctionne bien. .

Je vais donc remercier tout le monde, en bloc, car vous avez tous été formidables, que ce soit avec la détermination et la présentation des champignons (mise en place du vendredi comprise) ou aux caisses ou encore à la buvette. La société a besoin de tous et chacun d’entre vous est nécessaire à la réussite de ce genre d’entreprise. Comme d’habitude, M. Edmond Gudit et son équipe de choc n’ont ménagé ni leur temps ni leur peine et mention spéciale à nos excellents cavistes MM. Thuillard et Caillet.

Un mot encore pour l’exposition : le magnifique tableau des cent bolets de Suisse exécuté par M. Joël Nithardt et qui a nécessité des centaines d’heures de travail. Cette représentation a été admirée par tous les visiteurs et plus spécialement par les mycologues chevronnés qui ont trouvé ça « fantastique ». Super, Joël, et merci pour ton engagement.

En hôte d’honneur, nous avions la société de la Truffe qui a installé un stand au grand plaisir des visiteurs. Ils ont été très intéressés par la diversité des specimens disponibles en Suisse ainsi que la façon de les trouver, les essences d’arbres associés, etc. Ils ont apprécié aussi la petite dégustation de toasts offerte par les exposants.

On peut dire que ces deux jours ont été un beau succès et notre caissier M. Dino Ricci ne va pas me contredire.

Pour terminer, le vent a soufflé en rafales le samedi soir et la pluie a fait son apparition dès ce moment. Dommage… trop tard.

Marché aux truffes
La dernière manifestation de la saison a été, en date du 28 octobre, notre participation annuelle à la journée de la truffe à Bonvillars où nous avons l’habitude de présenter une mini-exposition de champignons. (pour cette année, 73 espèces ont pu être déterminées). Ce stand est toujours très apprécié du public qui aime venir regarder, poser des questions, discuter avec ceux de nos membres qui aident à la réussite de cette journée. Merci à chacun d’entre vous pour votre engagement et votre fidélité d’une année à l’autre.

Remerciements
J’en arrive presque à la fin de mon exposé mais je ne voudrais pas conclure sans remercier chaleureusement toutes les personnes qui donnent leur temps sans compter pour la bonne marche de la société.

En premier lieu, M.Raymond Gumy qui est présent tous les lundis soirs et, sans qui, nous aurions beaucoup de peine à déterminer certains champignons un peu plus difficiles ou plus rares et que, lui, reconnaît grâce à sa longue expérience. Un grand merci pour votre assiduité.

Je voudrais citer M, Jacques Fleury qui, tout au long de l’année, remet à jour les cartes, remanie et redonne les noms justes aux cryptogames qui ont été changés de catégorie (et il y en a). Nous avons ainsi une des cartothèque parmi les plus performantes de Suisse. Et il se propose de refaire un fichier encore meilleur…

J’ai aussi la chance d’avoir à mes côtés une secrétaire plus que dévouée et nous avons une excellente communication. Alors, merci Babeth.

Un mot aussi pour M. Joël Nithardt qui entretient notre site Internet et nous permet d’utiliser les PC en cas de difficultés. Pour les GU que nous sommes (traduisez par « gentils utilisateurs) l’informatique a encore beaucoup de secrets non encore élucidés.

Merci à M. Dino Ricci pour ses comptes toujours tenus à jour et à M. François Thuillard sans qui nous pourrions avoir soif. C’est aussi grâce à M. Gabriel Caillet que nous recevons gratuitement le gazon pour notre exposition et c’est aussi lui qui s’occupe de la signalisation. Merci à Mme Christiane Salgat et à toutes celles et ceux qui me soutiennent durant toute l’année.

Nos sincères félicitations aussi à M. Philippe Rapelli qui a passé avec brio les examens de contrôleur VAPKO (69 bonnes réponses sur une table de 70 espèces). Qui dit mieux ?

J’espère n’avoir omis personne et je prie les oubliés, s’il y en a, de pardonner à ma mémoire si elle m’a fait défaut.

En conclusion, je souhaite que cette société continue sur ces bonnes bases et que le niveau de la mycologie ainsi que la convivialité qui prévaut dans toutes nos rencontres perdurent encore très longtemps.

Merci de votre écoute.



Pour consulter les bilans des années précédentes, cliquer ici




Les statuts de la société

Retour

Article 1
La société mycologique du Nord vaudois est une association au sens des articles 60 et suivants du code civil suisse. Son siège est à Yverdon-les-Bains.

Article 2
Cette association a pour but l'étude des champignons.

Article 3
Sont admis dans la société, sur préavis du comité et à la majorité absolue des voix, toutes les personnes qui déclarent accepter et se soumettre aux présents statuts.

Article 4
En plus de l'article précédent, ces admissions sont faites par le comité et ratifiées par l'assemblée générale suivante.

Article 5
Radiations. Peuvent être radiés de la société, sur préavis de l'assemblée générale, les membres qui ne se seraient pas conformés aux obligations des statuts. Le non paiement des cotisations peut entraîr l'exclusion de la société.

Article 6
Tout membre radié perd ses droits à sa part de la fortune de la société.

Article 7
Démissions. Celles-ci sont à présenter par lettre au comité. Elles seront soumises et ratifiées par l'assemblée générale suivante.

Article 8
Le montant des cotisations annuelles est fixé par l'assemblée générale.

Article 9
Il est prévu une assemblée générale ordinaire durant le courant de l'année, dont la date est fixée par le comité. Les membres en seront avisés par courrier.

Article 10
D'autres assemblées extraordinaires peuvent avoir lieu :
a) convoquées par le comité s'il le juge nécessaire
b) sur demande écrite au comité et signée d'un cinquième des membres.

Article 11
Le comité élabore un programme annuel pour d'éventuelles conférences, causeries scientifiques, déterminations et sorties pour l'étude sur le terrain.

Article 12
a) Le comité est composé de 5 membres: 1 président, 1 vice-président, 1 secrétaire, 1 caissier, 1 membre adjoint. Il est élu par l'assemblée générale pour un an à la majorité des membres présents. Sur demande, il est possible de procéder à un vote à bulletin secret.
b) Au comité est adjoint, avec voix délibératrice, une commission scientifique composée de 3 membres et de suppléants.

Article 13
Les comptes de la société sont bouclés une fois par année pour l'assemblée générale ordinaire.

Article 14
La vérification des comptes est effectuée par deux membres élus par l'assemblée générale pour un an. Cette dernière élit également un suppléant pour la même période.

Article 15
Des modifications aux présents statuts sont susceptibles d'être faites sur proposition du comité ou par demande écrite d'un membre.

Article 16
Ces modifications seront soumises à l'approbation de l'assemblée générale et acceptées par celle-ci à la majorité des membres présents.

Article 17
La dissolution de la société peut être formulée à la demande écrite et signée par la majorité des membres.

Article 18
A cet effet, une assemblée extraordinaire sera convoquée au moins deux semaines à l'avance. Cette dissolution ne pourra avoir lieu que sur l'acceptation des 9/10 des membres présents.

Article 19
En cas éventuel d'acceptation de la dissolution, l'affectation de l'avoir de la société sera décidé par l'assemblée générale. Le comité se chargera de sa liquidation.

Article 20
Les sociétés doivent prévoir, dans leurs statuts, qu'en cas de dissolution éventuelle, leur fortune, leur mobilier, leur bibliothèque et leurs autres actifs doivent être confiés à l'USSM pour une durée de cinq ans; si, durant ce laps de temps, aucune nouvelle société n'est fondée avec le même but et au même endroit, les actifs sont acquis à l'USSM; des exceptions peuvent être accordées par le comité directeur.

Article 21
Pour tous les cas non prévus aux présents statuts, l'assemblée générale est seule souveraine pour en discuter et les trancher.

Approuvé par l'assemblée générale du 20 novembre 1998

Retour

© Société mycologique du Nord Vaudois 2010-2018
Conception & réalisation : J.Nithardt 2010
Dernière maj 04.02.2018